Nous avons le plaisir de vous présenter quelques tatouages de résilience effectués dans notre laboratoire ainsi que l'histoire qui les accompagnent . (page en construction)

 Simone: 90 ans et son premier tatouage  

"Il y a quelques mois, j’ai été contacté par Simone, 90 ans, qui après avoir vu ma conférence souhaitait se faire tatouer …. pour la première fois!
.
Nous avons alors commencé le protocole: Elle m’a tout d’abord raconté sa vie, ses expériences, ses joies mais ses tristesses également et en particulier la pertes d’êtres chers. Au cours de nos entretiens, il est devenu évident que son tatouage de résilience ne porterait pas sur un deuil en particulier mais plutôt sur son cheminement personnel à travers ses deuils et ce qu’ils voulaient dire pour elle. À 90 ans, la question de sa propre mortalité est une réalité. Mais n’est-ce pas là l’un des plus beau processus de résilience? De se confronter à la mort et de ne plus en avoir peur. C’est ainsi que nous avons élaboré le dessin final, en symbolisant sa vie avec en son coeur la douceur d’une joie retrouvée.
.
Le jour du tatouage fut une magnifique expérience. Avant que je ne commence, Simone m’a dit: « J’ai toujours fait les choses en fonction des autres, aujourd’hui, je fais ce tatouage que pour moi ». J’ai alors pris sa main, et pendant quelques instants de méditation, nous avons prit conscience du moment que nous allions passer ensemble." - AVRIL 2019

Aymeric: Un retournement positif

 Sarah: le soutien d'une soeur

  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram